Au contenu A la récherche Passer la navigation

Navigation

Couverture de portefeuille

Ces dernières années, les marchés boursiers mondiaux sont passés d'un niveau record à un autre. Mais les cours des actions ne font pas qu'augmenter, ils peuvent aussi baisser, comme cela s'est produit récemment lors de la "crise de Corona", par exemple. Dans ce cas, les pertes de cours ont été si importantes que le terme "crash" est certainement applicable. Les investisseurs sont alors confrontés à la question de savoir s'ils peuvent couvrir leurs portefeuilles d'actions et comment.

Il existe de nombreuses façons de protéger un portefeuille d'actions contre les pertes de cours lors d'un marché baissier. L'option la plus simple serait certainement de vendre toutes les positions. Toutefois, selon la taille du portefeuille, cela entraîne des coûts de transaction élevés et n'est pas très pratique, car les positions doivent être reconstituées si l'investisseur veut continuer à participer au marché à une date ultérieure, ce qui entraîne des coûts de transaction à nouveau. Outre les coûts, il existe d'autres raisons pour lesquelles les investisseurs préfèrent couvrir leur portefeuille ou leurs positions individuelles en actions contre les pertes de cours plutôt que de les vendre: par exemple, un investisseur peut vouloir continuer à exercer ses droits de vote ou ne pas renoncer aux dividendes.

À l'aide d'exemples simples, les explications suivantes montrent deux façons de couvrir un portefeuille d'actions suisses d'une valeur de CHF 100'000 contre les baisses de cours. L'examen des actions du portefeuille suggère que celui-ci devrait avoir une performance similaire à celle de l'indice du marché suisse ("SMI"). Toutefois, la couverture ne peut jamais être effectuée que de manière approximative, car elle est associée à des coûts et la corrélation entre le portefeuille et l'indice est à peine de 100 % dans la pratique.

Couverture de portefeuille avec les SMI Mini-Futures / Knock-Out Warrants en deux étapes

En se couvrant avec les SMI Mini-Shorts / Knock-Out Puts, le portefeuille est pour ainsi dire "gelé". Les pertes sur le portefeuille sont compensées par l'augmentation de la valeur des SMI Mini-Shorts / Knock-Out Puts.

1. Calcul du nombre requis des Mini-Futures / Knock-Out Warrants:
Le nombre de SMI Mini-Shorts / Knock-Out Puts requis pour la couverture peut être calculé à l'aide de la formule suivante:

Nombre de SMI Mini-Shorts / Knock-Out Puts =
(valeur du portefeuille / niveau actuel de l'indice) x parité

(100'000 / 10'121.45) x 500 = 4'940

Pour la protection 4'940 SMI Mini-Shorts / Knock-Out Puts sont nécessaires.

2. Sélection du produit:
Veuillez noter que les SMI Mini-Shorts / Knock-Out Puts sont équippés d’une barrière désactivante. Si le SMI touche cette barrière, les produits expirent et la couverture n'est plus intacte. Plus la barrière désactivante est proche du niveau actuel du SMI, moins cher est le SMI Mini-Short / Knock-Out Put individuel et par conséquent la position de couverture globale. Cependant, il existe un risque que la position de couverture se détériore très rapidement. Lors de la sélection des SMI Mini-Shorts / Knock-Out Puts utilisés pour la couverture, il est important de s'assurer que la barrière désactivante est suffisamment élevé par rapport au niveau actuel du SMI.

En achetant 4'940 SMI Mini-Shorts / Knock-Out Puts, le portefeuille est couvert contre les baisses de prix jusqu'à ce que la position de couverture soit à nouveau vendue ou que le cours du SMI atteigne labarrière désactivante et que les SMI Mini-Shorts / Knock-Out Puts soient éliminés.

Couverture de portefeuille avec les SMI Warrants en deux étapes

Il est également possible de couvrir un portefeuille contre la chute des prix avec des SMI Put Warrants. Leur valeur augmente de manière disproportionnée lorsque le SMI baisse. À l'échéance, le détenteur d'un Put Warrant reçoit la différence entre le strike (prix d'exercice) plus élevé et le niveau de l'indice plus bas du SMI (en tenant compte de la parité).

Si, à l'échéance d'un SMI Put Warrant avec un strike à 10'000 points, le SMI est coté à 8'000 points, le calcul est 10'000 - 8'000 = 2'000. Avec une parité de 100 – seulement avec 100 SMI Put Warrants l'ensemble du SMI est négocié – un investisseur reçoit CHF 20 par SMI Put Warrant.

1. Calcul du nombre de Warrants requis:
Le nombre de SMI Put Warrants requis pour la couverture peut être calculé à l'aide de la formule suivante:

Nombre de SMI Put Warrants =
(valeur du portefeuille / niveau actuel de l'indice) x parité

(100’000 / 10’121.45) x 100 = 988

988 SMI Put Warrants sont nécessaires pour la couverture.

2. Sélection du produit:
Les SMI Put Warrants sont disponibles avec différentes prix d'exercice et échéances. Lors de la sélection SMI Put Warrants pour la couverture, il faut s'assurer que le prix d'exercice sélectionné n'est pas trop éloigné du niveau actuel du SMI et que l’échéance du SMI Put Warrant correspond à l'horizon de couverture souhaité.

La couverture par des SMI Put Warrants est similaire au principe d'une assurance. Le prix d'achat des SMI Put Warrants correspond à une prime d'assurance. Si le SMI s'effondre, l'assurance est réclamée et vous êtes protégé contre les pertes. S'il n'y a pas d'effondrement des prix et que les prix augmentent, l'assurance n'est pas réclamée.

Retour en début de page